15 juillet 2024

Défi chez Nanou no 94. ""Je l'aurais, je l'aurais ""

 PROPOSITION NANOU NO 94


Phrases : faire la bombe - tirer des plans sur la comète - yeux

de merlan frit - mordre la poussière - des clous ! - y aller franco - c’est la fin des haricots.

Mots ou expressions : carnage – atmosphère - un panier percé - faire la mijaurée – tronçons.

et/ou Thème : HAINE


"" Je l'aurais, je l'aurais ""

Quand je lui exposai mon idée, il fit des yeux de merlan frit.

Pourtant j'avais mis du temps à tirer des plans sur  la comète.

Ce n'est pas pour des clous que j'ai fait faire la bombe à mes neurones !

Mais lui, il y va franco de ses rires de moquerie !

C'est la fin des haricots ! Je ne suis pas comprise !

Que nenni, je vais lui faire mordre la poussière à ce Chamallow ! 


Je vais lui faire un carnage !

L'atmosphère va changer je te le dis bouffon !!

Non je ne fais pas ma mijaurée du tout d'abord !

Comment je suis un panier percé !!

Tout ça parce que je veux dépenser quelques euros !

Ah c'est sur !! C'est pas toi qui voudrait t'enrichir l'esprit !

Tu préfère t'enfiler des tronçons de saucisson dans la panse !

Oui Monsieur ! Moi je me nourris l'esprit vois tu !

Non mais que des histoires pour que je puisse m'acheter

un livre de rimes !


***Défi no 84 chez An'Mai***




 Dans l'ombre des journées toutes en subtilité,

les écrits se cherchent, avec plein de complicité.

La passion du partage éclot en célébration,

Sur les blogs, nos mots tissent une connexion.


Appartenir à ce monde où le cœur se livre,

c'est être un peu dingue, c'est vouloir vivre,

précisément dans l'instant, sans fausse note,

là où l'amour du don, tout doucement, flotte.


Dans un ballet trépidant de rires et de larmes,

virevoltant sur les écrits, portées par cette flamme,

sur les pages virtuelles, nos idées s'enflamment,

et se partagent, allégrement, en doux sésames.


Les blogs deviennent des ponts, des lieux d'échanges,

où l'on peut arracher les barrières, sans mélange,

depuis longtemps, ils nous rapprochent et nous lient,

dans cette célébration, nos âmes unies, épanouies.


Alors, partageons cette folie douce et intense,

où chaque post, chaque commentaire, a du sens,

Et dans cette ronde subtile et pleine de grâce,

La passion du partage, à jamais, nous enlace.


09 juillet 2024

***Le Défi Image 30 chez An'Mai***



Mon ressenti sur l'image 30



Dans les cieux vastes et silencieux,
là où les nuages tissent des rêves,
se dresse une porte en bois mystérieux,
que la brise céleste doucement soulève.

Elle flotte entre les voiles d'argent,
comme un mirage dans l'éther bleuté,
ses gonds chantent un air apaisant,
aux étoiles, elle semble murmurer.

Cette porte en bois, d’un autre temps,
est gravée de secrets et de sagesse,
chaque nœud raconte un printemps,
chaque fissure un conte de tendresse.

Lorsqu’elle s’ouvre avec grâce,
sous la caresse d’une main invisible,
un lac apparaît, serein et tenace,
d'un éclat lunaire, pur et indicible.

Les eaux miroitent, calmes et profondes,
sous l'œil bienveillant de la lune,
révélant des mystères du monde,
dans une danse lente et opportune.

Les nuages se teintent d’ombres douces,
révélant l’immensité de la nuit,
et la porte en bois, telle une source,
s'ouvre sur des rêves infinis.

Les flots argentés racontent des aventures,
de mondes oubliés et de cœurs liés,
où la lune veille, silencieuse et si pure,
sur ce lac d’éternité figée.

Ainsi, la porte dans les nuages demeure,
gardienne des songes, des âmes égarées,
une invitation à la douce lueur,
à plonger dans l’inconnu, sans se retourner.


08 juillet 2024

Atelier chez Nanou no 93

 


L'atelier chez Nanou no 93

....................


La rencontre inattendue.


Dans les rayonnages de la bibliothèque, où les livres se succèdent de place en place, une étrange bousculade fit tomber Marie dans les bras d’un inconnu. Leurs regards se croisèrent et, pendant un bref instant, le temps sembla suspendu.


"Je suis désolé," murmura-t-il, les joues rougissant légèrement. "Je ne vous ai pas vue."


Marie, encore sous le choc de cette rencontre, sentit une vague d'émotion la submerger. "Ce n'est rien," répondit elle, tentant de retrouver contenance. "C'est un étrange moment, n'est-ce pas ?"


L'homme hocha la tête, un sourire timide aux lèvres. "Oui, très étrange. Permettez moi de me présenter, je m'appelle Antoine."


"Marie," répondit elle, en esquissant un sourire.


Ils restèrent ainsi, quelques secondes en silence, entourés des livres qui semblaient les observer avec bienveillance. Antoine rompit le silence le premier, ses yeux brillants de curiosité.


"Vous cherchez quelque chose en particulier ? Peut-être puis-je vous aider ?"


Marie hésita un instant avant de répondre. "En fait, je recherchais un livre sur l'exclusion sociale. Je fais des recherches pour mon mémoire."


"Intéressant," répondit Antoine, ses doigts glissant sur les tranches des livres à la recherche de celui qu'elle convoitait. "L'exclusion sociale est un sujet complexe et souvent illusoire dans ses solutions. 

Permettez moi de vous aider."


Ils parcoururent ensemble les rayonnages, échangeant des mots et des idées, se rapprochant peu à peu. Antoine trouva enfin le livre et le tendit à Marie.


"Merci," dit-elle, les yeux brillants de gratitude. "Je vous en supplie, acceptez mon invitation à prendre un café. C'est le moins que je puisse faire pour vous remercier."


Antoine accepta avec plaisir, et ils quittèrent la bibliothèque côte à côte. Ce jour-là, une simple bousculade se transforma en une rencontre pleine d'émotion, où deux âmes se trouvèrent au milieu des livres, se découvrant et partageant une langue commune faite de respect et de curiosité.


Plus tard, en discutant autour d'un café, Marie mentionna une citation qu'elle avait lue dans l'un des livres de la bibliothèque. Antoine, amusé, répondit : "Parfois, il faut prendre les choses au pied de la lettre pour en saisir toute la profondeur." Ils échangèrent un sourire complice, conscients que leur rencontre elle-même avait une profondeur qu'ils étaient encore en train de découvrir.





02 juillet 2024

Liste 83 chez An'Mai

 Liste no 83 chez An'Mai

https://defisetmoidanmaimistic.blogspot.com/

http://lesdefisdanmai.eklablog.com/


Tourbillon, découler, beaucoup, profondeur, vice-versa,

 expérience,  populaire, seulement, 

remporter, musique.


Déménagement.


En route pour le tourbillon du changement de plateforme, sous fond de musique populaire !

On cherche, on tâtonne, on trouve des trucs par soi même

 ou avec l'aide de généreux blogs d'aide.


Parfois il faut aller en profondeur dans les codes Ccs ou Html, pas facile pour les novices,

mais il en découle souvent quelque chose de bien.

L'expérience est belle dans la découverte, 

seulement il y a des points négatifs comme partout

et vice et versa !


J'aime beaucoup la nouvelle plateforme sur laquelle

 j'ai prévue d'atterrir si la migration ne me convient pas. 

J'en connais qui remportent le pompon !! Certains blogs sont magnifiques.


En avant pour le changement, ou pas ???



30 juin 2024

***La Valse Des Mots Chez Nanou***

 


La Valse des Mots du 30 Juin.

Aimer, faible, bizarre, noir, nom, libre, gagner, espoir, égalité.

*******

Dans l'encre et l'éclat des mots, se tisse un étrange fil.

Un poème d'écriture, dans les champs et les villes.

Aimer, c'est peindre des rêves sur des pages blanches,

offrir des éclats de lumière lors des nuits franches.


Faible parfois, l'âme vacille, dans les tourments noirs,

mais l'espoir renaît, tel un phare dans le désespoir.

Bizarre ce chemin des mots, tortueux et imprévisible,

ils dansent sur le papier, libres et invincibles.


Noir est l'encre qui raconte des histoires sans fin,

Qui grave dans le temps des instants clandestins.

Nom des héros, des rêves et des douleurs,

s'écrit en lettres d'or, en cris et en douceur.


Libre, chaque mot trouve sa place, unique et essentiel,

Dans l'égalité des lignes, des paragraphes en arc-en-ciel.

Gagner la bataille des idées, triompher des silences,

c'est donner voix au cœur, écho des espérances.


Espoir dans chaque vers, égalité des pensées,

L'écriture est une danse, une quête inachevée.

Aimer, c'est écrire l'éternel, sur des pages inconnues,

où les mots sont des étoiles, des promesses jamais perdues.




27 juin 2024

***Atelier Chez Nanou. La Valse Des Mots***

 

La Valse Des mots Chez Nanou 

http://nanou1964.eklablog.com/

Logo Nanou

Accable - Cruauté - Avoir - Trouble - Miroir - Haine - Ivresse - Amour - Intime.


Sous les cieux lourds d'une nuit sans éclat,

La valse commence, et l'ombre s'accable,

Des âmes en peine, aux masques de cruauté,

Cherchent à avoir un instant de clarté.


Les miroirs tremblent sous le souffle du vent,

Réfléchissent le trouble, l'éclat saisissant,

D'une haine secrète, d'une passion aveugle,

Les regards se croisent, l'ivresse se déploie.


Sur la piste dorée, les corps se confondent,

Dans une danse intime, où les cœurs se fondent,

L'amour et la haine, en duel incessant,

Se mêlent, s'enlacent, en rythme haletant.


Chaque tourbillon, chaque pas échangé,

Révèle l'énigme de ce bal étranger,

L'ivresse les porte, jusqu'aux confins du rêve,

Où l'amour triomphant leur intime s'élève.


Ainsi s'achève la valse envoûtante,

Sous l'éclat des étoiles, l'aube luisante,

Accablés de douceur, libérés de la nuit,

Les danseurs, en silence, se disent adieu, éblouis.




26 juin 2024

*** Et voilà blogspot no 2 crée ***

 Bonjour,
Et voilà, j'ai crée mon second blog 
sur blogspot sans soucis.
J'ai fait la mise en page.
Je vais y créer mes libellés ou rubriques.
A bientôt pour d'autres articles.



b:section-contents id='footer-1'/>